Graphic Nuggets, On the Run(s), Red is the New Black

-II) En attendant Godot (DD 234-235)

Daredevil_Vol_1_234
© Marvel Comics

Reflet du chaos éditorial, la série va voir défiler vrais et faux fill-ins durant quatre épisodes aussi inconstants en qualité que complètement différents les uns des autres.
Le numéro 234 est donc un fill-in prévu de longue date et est l’oeuvre de Mark Gruenwald assisté ici d’une paire pour le moins étrange, Klaus Janson à l’encrage et le revenant Steve Ditko au dessin.

Au niveau de l’histoire c’est du vrai bouche-trou qui sert surtout d’argument publicitaire à l’une des créations de Mark Gruenwald dans les pages de Captain America: Madcap.
Selon l’auteur, ce personnage devait refléter la jeunesse américaine désillusionnée pour qui l’existence est absurde.
A la lecture de cet épisode, il apparaît surtout comme une variation du Creeper de Steve Ditko, ce qui positionne le choix du vétéran aux dessins comme un sympathique clin d’oeil.

Gruenwald associe ici Madcap a un petit magouilleur des médias nommé Dollar Bill, vieille création de David Anthony Kraft dans les pages de Defenders et qui rappelle le Funky Flashman de Jack Kirby (soit une caricature des aspects les plus fourbes de Stan « Dentier » Lee).
Bref, Bill tente de faire de Madcap une célébrité tandis que DD essaie de stopper les agissements des deux huluberlus qui mettent les gens et eux-mêmes en danger en attirant l’attention de la pègre.

Si le concept est prometteur, le résultat n’est ni assez comique ni assez mordant dans sa satire des médias pour se révéler intéressant.
Ann Nocenti viendra quand même y puiser matière à nourrir ses propres scénarios en se réappropriant la question de l’image publique de Daredevil.

Le seul intérêt se trouve dans l’association graphique entre Ditko et Janson qui fonctionne étonnement bien et rappelle les débuts de Frank Miller sur DD (normal vu que lors de son premier run, Miller s’est beaucoup inspiré du graphisme de Ditko).

Il est bien dommage qu’aucun editor n’eusse pensé à associer les deux artistes de manière régulière parce que l’excellence de ce mariage aurait permis de remettre l’asocial Steve sur les rails du succès.

daredevil234_zps25381f21.jpg~original
© Marvel Comics

Suite à l’annonce de l’arrivée de Steve Englehart comme nouveau scénariste régulier de la série, le désir de ce dernier de débuter son run en été et du fait que les épisodes de Miller/Simonson ne sont pas prêt, Macchio doit donc programmer ensuite deux nouveaux fill-ins et appelle dans l’urgence ses collègues editors à la rescousse.
L’épisode 235 est donc cette fois l’oeuvre de Danny Fingeroth, editor des titres Spider-Man, toujours accompagné de Ditko mais sans Janson pour le coup.

L’histoire montre un Daredevil errant dans les rues de Hell’s Kitchen et se remémorant son enfance et ses débuts en tant que justicier.
Il tombe bien vite sur son vieil ennemi Mister Hyde qui n’arrive plus à reprendre forme humaine.
S’ensuit une confrontation tant physique que psychologique qui permet à DD de comprendre que Murdock est son ancre et que c’est en le laissant vivre qu’il pourra éviter de devenir un « monstre », un masque vide tel que Hyde.

Malgré une verbosité un peu lourde, l’histoire est intéressante par son côté métatextuel qui vient bien souligner tout l’embarras de Marvel face à une série qui a trouvé sa véritable conclusion et qui n’a donc plus de véritable raison d’être publiée.
Par contre, la déception vient cette fois-ci de la partie graphique. Encré par Danny Bulanady, le dessin de Ditko accuse son âge et cette prestation est moins ébouriffante que la première malgré un dynamisme et un sens de la narration toujours irréprochables.

Quand au prochain fill-in, il va tout bousculer et entraîner un jeu de chaises musicales inattendu entre Nocenti et Englehart.
Du coup, nous ferons un aller et retour dans le temps pour traiter d’Englehart (épisode 237) avant de parler de Nocenti (épisodes 236 et 238).

Daredevil_Vol_1_235
© Marvel Comics

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s