Fear Iself, Graphic Nuggets, Par Défaut

We are (not) the Champions (NFL Superpro)

NFLSpecial
©Marvel Comics & NFL

And now ladies and gentlemen, let’s welcome one of the greatest heroes of Marvel Comics…. NFL Superpro!!!!

Pour savoir d’où vient notre merveille du jour, il faut remonter en cette bonne vieille année grunge qu’est 1991.
Souvenez vous de cette époque où les comics se vendaient à des millions d’exemplaires, où les compagnies indépendantes poussaient comme des champignons sous la pluie de Seattle, où les superstars se nommaient Jim Lee, Todd McFarlane ou bien Rob Liefeld.
C’est donc à cette époque que Marvel, toujours première sur les bons plans, se voit approchée par la NFL (la ligue de foot US) afin de lancer un comic book qui mettra en avant les valeurs d’exemplarités du foot US à une jeunesse dépravée préférant les décibels au sport.

Ne sachant pas trop quoi faire, l’éditor Bob Budiansky coure  illico presto dans le bureau de Fabian Nicieza afin de voir si ce dernier ne voudrait pas s’occuper du nouveau bébé et, accessoirement, en faire le nouveau joyau de la couronne Marvel.
Fabian, le nez encore tout blanchi d’un récent séjour au milieu des neiges colombiennes, est bien embêté et s’apprête à décliner la proposition.
Mais Bob a plus d’un tour dans son sac et sort son atout majeur:
– « Putain, Fabian!!! La NFL propose de nous offrir des tickets gratuits à vie pour les matchs si on leur écrit ce comic book!! »
– « Quoi??? Fallait le dire plus tôt. Allez dégage de mon bureau, coco. J’ai du travail, moi!! » *sniiiiiffs*

Et ni une ni deux, Fabian nous pond un numéro spécial contant les origines du nouveau défenseur de la veuve, l’orphelin, Homer Simpson et Al Bundy.

Et voila donc que surgit Phil Grayfield, ancien champion de football américain reconverti dans le journalisme sportif depuis un malheureux accident du genou.
Un jour qu’il visite le musée personnel d’un ami considéré comme LE fan number one de la NFL, il se retrouve agressé par une bande de jeunes pas beaux détestant le foot (sûrement des « grounges ») qui viennent mettre le feu à ces reliques impies glorifiant les vilains sportifs.
Mais c’était sans compter les vapeurs émises par tout le matos en train de brûler qui transforment soudainement le brave Phil en super soldat sportif.
Ceci marche aussi avec votre collection de Hot Video si vous voulez avoir le sexe de Rocco Siffredi.

NFL1
©Marvel Comics & NFL

Endossant un exo-squelette en forme d’équipement de joueur de foot, Phil décide de partir combattre le crime nous donnant ainsi l’occasion de suivre ses magnifiques exploits dans sa série régulière.
A partir de là, il affrontera un ancien camarade stéroïdé qui partit ensuite se recycler comme catcheur mexicain chiroptophobiaque et accessoirement bad guy dans des films neo-conservateurs de l’écurie d’en face.

NFL2
©Marvel Comics & NFL

Des indiens à tronçonneuses

NFL3
©Marvel Comics & NFL

Des exclus de la NFL enlevant les joueurs pour se payer une partie avec

NFL4
©Marvel Comics & NFL

Un zob avec des scies circulaires accrochées aux hanches (Attention chérie, ça va couper)

NFL5
©Marvel Comics & NFL

Un autre zob avec des lames sur les cuisses (ah ben oui, c’est les nineties, ma petite dame. Il faut des griffus et des lames partout)

NFL6
©Marvel Comics  & NFL

et divers ex-joueurs de foot mutés, ninjas, avec armures, ninjas avec armures, ninjas mutés, mutés avec armure…

NFL Superpro est donc tout content d’avoir plein de partenaires avec lesquels s’ébattre dans de joyeuses parties de jambes en l’air.
Seul ombre au tableau, NFL est un peu maladroit et ses ébats ont tendance à mal tourner pour ses partenaires avec une nette préférence pour une vieille pratique sexuelle égyptienne appelée la « Claude François ».

NFL7
©Marvel Comics & NFL
NFL8
©Marvel Comics & NFL
NFL9
©Marvel Comics & NFL
NFL10
©Marvel Comics & NFL

Du coup, notre ami est bien triste.
Heureusement pour lui, il pourra faire son Pedobear en herbe avec l’arrivée des Happy Campers, une bande d’ados (mais à la pilosité déjà bien fournie) fans qui ont tous des pouvoirs plus terrifiants les uns que les autres.

Il y a Almighty Dollar qui jette des pièces sur les gens

NFL11
©Marvel Comics & NFL

Girth qui vous fracasse à coup de graisse

NFL12
©Marvel Comics & NFL

ou encore le Calculator qui touche sa bille en matière de statistiques et calculs de probabilités.

NFL13
©Marvel Comics & NFL

Et n’oublions pas que la reconnaissance arrive bien vite pour notre ami.
Si Spider-Man s’en tiendra à un rôle de Peeping Tom en observant notre héros de loin (branleur de Spidey), NFL recevra l’adoubement ultime de la part du plus grand des héros lors d’une scène homo-érotique à rendre jaloux un Dick Grayson.

NFL14
©Marvel Comics & NFL

En fait, NFL Superpro possède tous les éléments indispensables aux grands comics tels qu’un ballon explosif ou un camion sauteur.

NFL15
©Marvel Comics & NFL
NFL16
©Marvel Comics & NFL

Mais la vie est injuste et les lecteurs sont des cons qui ne comprennent rien au génie de Nicieza.
Du coup, la série s’arrêta au douzième numéro

NFL17
©Marvel Comics & NFL

Nous nous devions donc de rectifier cette erreur au travers de cet article montrant que tout le run mutant de notre sympathique editor-scénariste était déjà en germe ici (vanne aussi mesquine que gratuite).

PS: on parle d’une adaptation par Panini spécialement pour la marché européen dans un album de la collection Transatlantique.
Cet histoire suivra les pas d’un anti-héros du foot nommé Frank Ribery et dont les exploits seront comptés par Christian Grasse en échange de tickets gratuits à vie pour les matchs du Calcio.

NFL 18
©Marvel Comics & NFL

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s