Red is the New Black

Red is the New Black
© Marvel Comics

Sous ce titre empruntant à une série Netflix, Nous ouvrons donc une série d’articles qui permettra de revenir sur certains des divers runs ayant émaillés la vie du diable rouge devenu star du petit écran.

Et en premier lieu, c’est donc du run d’Ann Nocenti, publié partiellement chez nous par Semic puis par Panini nous traiterons.

Mais avant cela, il convient d’effectuer une petite mise au point sur le contexte éditorial troublé ayant suivi Born Again et les différents hasards éditoriaux ayant emmenés Ann à prendre les rênes de la série.

I) L’Agrégation d’un Nom et d’un Messie I (Daredevil 238 – 249)

II) The Agony and the Ecstasy (Daredevil 250 – 282 + Annual 5)

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s