Vert de Gris

KEOWN1
© Marvel Comics

Ce sujet est donc consacré à l’immense run qui révéla le talent de Peter David.
Un des runs les plus longs jamais produits chez Marvel puisque David resta 11 ans sur la série et certainement le meilleur run au long cours de la maison des idées pour la fin des années 80 et une bonne part des années 90, prenant ainsi la place des mutants dans mon coeur lors de la décennie de Nirvana et 2 Unlimited.

Si je compte couvrir intégralement la prestation de cet excellent scénariste, je ne m’interdis pas de revenir plus tard couvrir d’autres périodes (les piteux runs de Byrne ou celui, excellent, de Bruce Jones).
Bon par où commencer?
Peut-être par un petit rappel des faits afin de poser la situation avant d’entrer dans le vif du sujet.

I – Feed my McFarlane (Hulk 331 à 346)

II – What happens with Purves (almost) stays with Purves (Hulk 347-359 + 361-362)

III – Ch-ch-ch-ch-changes (Hulk 360-377)

IV – Hail to the Keown (Hulk 378 – 401)